Revenir au site

Mes Nouvelles du Front, Day 3.

Par Hervé Resse

1. Petit à petit, s'engouffre dans le décalage horaire. Mate des séries Netflix jusqu'à pas d'heure (En ce moment, Narcos Mexico, puis viendra "La Méthode Kominsky"). Au lit vers 2 ou 3h, émerge vers 11, fait la sieste. Parle de lui à la troisième personne (du singulier. Prochaine étape?.. )

2. Pas mis le nez dehors depuis lundi 17heures. Passe des heures au téléphone à envisager des solutions pour un problème qui n'en a pas. S'en remet au bon Président Queuille et à sa formule bien connue: "Il n'est pas de problème dont une absence de solution ne finisse par venir à bout".

3. Se dit qu'il faudrait comme on dit sur les sites de développement personnel et leur sagesse à deux balles, "transformer une contrainte en opportunité". Reprendre, donc, ce putain de bordel de manuscrit à la con qui n'a plus avancé d'un iota depuis des mois. Se dire que demain peut-être ou alors... demain.

4. Constate amèrement que la gratuité des sites Porn Hub et autres n'a aucun effet dynamisant sur l'érection du mâle blanc hétérosexuel sexagénaire cisgenre, et même peut-être l'inverse. Se demande du coup si la prolifération de ces sites où la viande s'exhibe en vrac, ne serait pas un gigantesque complot monté par des aliens féministes radicales illuminati afin d'accélérer la démotivation sexuelle des hommes de genre mâle, prélude à leur éradication pure et simple.

5. Veut vérifier qu'il en va de même pour toutes les spécialités genrées disponibles en rayon (bi, trans, queer, gay, nogendrer, nonbinaire, interrogatif, interro-négatif). Confirme.

6. Idem pour toutes les perversités envisageables (également appelées "paraphilies"), dont certaines laissent tout de même dubitatif sur la nature humaine et ses méandres. Un exemple? Tapez "émétophilie" dans la case google, et surtout ne me remerciez pas. Rassurez-vous je ne propose ni ne fournis le moindre lien vers des vidéos. C'était juste pour votre culture personnelle sur le genrumain. Qui effectivement est parfois, à gerber, mais ah bon vous le saviez déjà?

7. Pour en convaincre quelques (rares?) hésitants: évoquer les sites bidons qui vendent 5 euros le téléchargement de l'autorisation de sortir pour aller promener le chien, acheter son croissant, se dégourdir les gambettes.

8. Enfin se demander si cette "vague terrible" qui nous est annoncée, ne tiendrait pas un peu quand même de la catégorie "bug de l'an 2000"? Y voir aussitôt un dernier sursaut de mon optimisme légendaire. Ranger l'hypothèse au placard et chercher des anagrammes au mot TSUNAMI.

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK